LES KATAS

NAGE NO KATA

Le kata est composé de trois techniques dans chacun des cinq groupes de projections du judo: 

techniques de mains (te waza), 
techniques de hanches (goshi waza), 
techniques de pieds (ashi waza), 
techniques de sacrifice arrière (ma sutemi waza) 
et techniques de sacrifice latéral (yoko sutemi waza). 

Chacune des quinze techniques doit être exécutée deux fois dans un ordre spécifique: 

d'abord en kumi-kata (prise du kimono) à droite puis à gauche. 

GOSHIN JITSU

 Il s'agit de formes de self-défense.

 

Créé en 1956, c'est le plus récent des kata de judo. Il incorpore des techniques d'aïkido à travers l'influence de Kenji Tomiki. Il est constitué de plusieurs techniques de défense contre différents types d'attaques, attaques à mains nues, avec un tanto (couteau japonais), un bâton (type ) et un pistolet.

GONOSEN NO KATA

Le Go no sen est un exercice de contres-prises de judo, mais n'est pas considéré comme un kata à proprement parlé par le Kodokan. 
Il se décompose en deux séries de six techniques chacune. La première série correspond à des techniques de jambes (hashi-waza), la seconde à des techniques de hanches (koshi-waza) ou de bras (te-waza).

 

KATAME NO KATA

C'est un kata du judo inventé entre 1884 et 1887 par Jigorō Kanō.

Le katame no kata est le kata des techniques de contrôle (immobilisations, étranglements et luxations) au sol. 
Ce kata est présenté pour le 3e ou 4e Dan.

JU NO KATA

Le jū no kata ( kata de la souplesse ) est un kata de judo inventé, comme la plupart des katas de judo, par Jigoro Kano en 1887.

 

C'est un kata basé sur la souplesse et la flexibilité pour vaincre la force brute. Il est composé de 3 séries de 5 techniques chacune et est présenté en France pour l'obtention du 5e dan.

KOSHIKI NO KATA

Dans sa jeunesse, Me Jigoro Kano avait étudié le Ju-Jitsu de lancienne école de Kito. Voulant conserver lesprit des principes qu'il y avait appris et qui lavaient guidé dans la création du Judo du Kodokan, il institua le Koshiki-No-Kata. Cest la représentation des formes antiques de combat de lécole Kito à lâge féodal, alors que les utilisateurs étaient des guerriers revêtus de leur lourde armure de combat, ce qui justifie la lenteur et lapparente raideur des attitudes des pratiquants de ce Kata. 

ITSUTSU NO KATA

C'est un kata de judo créé en 1887 par Jigorō Kanō.

 

C'est un kata que l'on considère comme "supérieur" et il faut avoir une certaine expérience du judo pour le pratiquer et le comprendre. Il est composé de 5 principes représentatifs du judo que l'on a trouvé en premier dans la nature. On le voit inachevé car ce n'est pas le maître Jigorō Kanō qui lui a donné son nom.

LES 20 TECHNIQUES IMPOSÉES

Prévu en remplacement des "16 techniques" au niveau du passage de grades "Expression Technique"
Il reprend les 20 attaques imposées du Duo System. 

S'abonner à LES KATAS